French Arabic English
  • slider6

    Production de pâturage

  • slider13

    Apiculture

  • slider7

    Synergie des projets

  • slider2

    Produits forestiers non ligneux

  • slider14
    Techniques de zaï
  • slider1

    Jardins nutritifs

  • slider1

    Pépinières

  • slider8

    Elevage familial

  • slider5

    Fixation des dunes

  • slider3

    Jardins nutritifs

  • slider1

    Huile et savon de Balanites aegyptiaca

  • slider1

    Jardins nutritifs

  • slider9

    Production de gomme arabique

  • slider0

    Réserve fourragère

  • slider8

    Agroforesterie

  • slider4

    Construction de cordons pierreux

Actualités

  • Plaidoyer pour l’implication de la FAO et du PAM

    Plaidoyer pour l’implication de la FAO et du PAM dans la mise en œuvre de la Stratégie 2016-2020 de l’APGMV

  • Axe de coopération Afrique-Turquie: un processus bien lancé à travers l'APGMV

    Axe de coopération Afrique-Turquie: un processus bien lancé à travers l'APGMV

  • Tenue à Accra d’une rencontre majeure sur la gestion des ressources naturelles

    Tenue à Accra d’une rencontre majeure sur la gestion des ressources naturelles

  • Visite de l’Ambassadeur du Mali à l’APGMV

    Visite de l’Ambassadeur du Mali à l’APGMV : ‘’voir cette œuvre gigantesque que nos Chefs d’Etat souhaitent avoir pour nos populations‘’

  • Rapport de mission de la onférence débat sur le changement climatique

    Rapport de mission de la conférence débat sur le changement climatique

  • SE de l’APGMV à l’Université de Nouakchott : une visite pour resserrer les liens

    Le Secrétaire Exécutif de l’APGMV à l’Université de Nouakchott : une visite pour resserrer les liens

  • Le Secrétaire Exécutif de l’APGMV s’entretient avec l’Ambassadeur du Soudan en Mauritanie

    Le Secrétaire Exécutif de l’APGMV s’entretient avec l’Ambassadeur du Soudan en Mauritanie 

  • Participation de l'APGMV au Conseil d'administration de l'OSS

    Participation de l'APGMV au Conseil d'administration de l'Observatoire du Sahel et du Sahara (OSS), Ouagadougou, le 26 avril 2017.

  • République populaire de Chine-APGMV : des opportunités de coopération à l'étude

    République populaire de Chine-APGMV : des opportunités de coopération à l'étude

Compte rendu de la visite d’une délégation de la FAO au siège de l’APGMV

Une délégation de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a effectué une visite à l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte (APGMV). La délégation de la FAO était conduite par Dr Athman MRAVLI, Représentant de la FAO en Mauritanie accompagné de Mme Nora BERRAHMOUNI, Département Forêts zones arides, leader du Programme FAO en appui à la Grande Muraille Verte, M. Yuji Niino, Responsable technique, Division Terres et Eaux/FAO et M. Mamadou DIOP, Leader Thématique Environnement et développement Durable de la FAO en Mauritanie.

Dans le cadre de cette visite, la Délégation a eu deux (2) séances de travail avec le Secrétaire Exécutif d’une part, le lundi 06 mars 2017 et avec l’équipe de la Direction Scientifique et Technique de l’APGMV, le mardi 07 mars 2017 d’autre part.

FAO66

I/ Rencontre avec le Secrétaire Exécutif, lundi 06 mars 2017

La délégation de la FAO a été reçue par le Secrétaire Exécutif, Prof Abdoulaye DIA, assisté du Directeur Scientifique et Technique de l’APGMV, M. Abakar Mahamat ZOUGOULOU.

Dans son mot introductif, le Secrétaire Exécutif a souhaité la bienvenue à la Délégation. Il a particulièrement, félicité le Représentant de la FAO en Mauritanie pour son entière disponibilité à travailler avec l’APGMV soulignant au passage les différents échanges entamés. Il a aussi remercié les membres de la Délégation venue de Rome pour l’intérêt porté à la Grande Muraille Verte et a souligné, la nécessité de créer les conditions idoines pour obtenir l’accompagnement de la FAO dans la mise en œuvre de la GMV.

Le Secrétaire Exécutif a poursuivi en faisant l’historique des relations entre la FAO et l’APGMV qui datent de plusieurs années et qui doivent être recadrées par la prise en compte des besoins réels qui sont liés à la réalisation sur le terrain, des activités. Dans ce cadre, il a souhaité plus de synergie et une implication forte de la FAO vu son expérience et son expertise dans les questions de sécurité alimentaire et dans la mise en œuvre de la Stratégie 2016-2020 adoptée depuis juin 2016 par le Conseil des Ministres de l’Agence.

Il a informé l’assistance de son intention à faire un déplacement à Rome au siège de la FAO pour rencontrer le Directeur Général pour d’une part, définir le cadre d’une implication effective de la FAO dans le processus de mise en œuvre de la GMV et d’autre part, discuter de l’organisation de la prochaine Table ronde des Partenaires Techniques et Financiers à laquelle, la FAO est attendue fortement par les Etats membres de la Grande Muraille Verte.
Il a aussi poursuivi en disant que la philosophie de la GMV est de faire en sorte que les activités touchent directement les populations à la base, que les études ne doivent être faites que pour des cas précis. Il a dans ce sens déterminé un certain nombre de points pour lesquels il sollicite un accompagnement de la FAO pour leur réalisation concrète. Ce sont notamment :

  • l’audit diagnostic des Opportunités Locales de Développement (OLD), du cadre juridique et règlementaire du patrimoine foncier et des ressources naturelles transfrontalières de la GMV ;
  • la création de la Banque GMV Carbone ;
  • les Projets Fermes agricoles communautaires intégrées;
  • le processus d’accréditation de l’APGMV au Fonds Vert.

Il a enfin demandé qu’une séance de travail entre techniciens se tienne afin d’échanger sur les diverses questions de mise en œuvre sur le terrain de la GMV.

Le Représentant de la FAO en Mauritanie, Dr Athman MRAVI a, au nom de ses collaborateurs remercié l’APGMV pour les efforts accomplis et exprimé sa volonté à œuvrer tant à l’échelle nationale, base de sa juridiction qu’au niveau du siège pour que la FAO puisse accompagner la GMV.

Il a poursuivi en soulignant les multiples échanges qu’il a engagés avec le Secrétaire Exécutif sur des questions d’intérêt pour une meilleure synergie entre leurs institutions respectives. Il a informé que le but de la mission venue de Rome était de faire une évaluation des activités menées avec la FAO dans un certain nombre de pays de la GMV dont la Mauritanie.

Prenant à son tour la parole au nom de la délégation, Mme Nora BERRAHMOUNI a présenté son collègue M. Yuji Niino, Responsable technique, Division Terres et Eaux/FAO. Elle a ensuite salué et félicité le Secrétaire Exécutif de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte et son équipe pour son leadership dans la mise en œuvre de la GMV.

Elle a rappelé que la FAO a participé depuis le départ du processus avec notamment l’organisation conjointe avec l’Union africaine et l’APGMV dans la tenue des trois (3) éditions de la Semaine Africaine des Terres Arides à Dakar (2011), N’Djaména (2013) et Windhoek (2016) ainsi que l’accompagnement de la FAO dans l’élaboration des Plans d’Actions de quelques pays. Mme Nora a aussi souligné la participation de la FAO à travers le projet « Action Contre la Désertification » implanté dans cinq (5) pays de la GMV (Burkina Faso, Ethiopie, Niger, Nigéria et Sénégal) dont l’objectif est d’aider les communautés locales, les gouvernements et la société civile dans la gestion et la restauration des terres arides.

II/ Rencontre entre techniciens, mardi 07 mars 2017

Cette rencontre a eu lieu dans la salle de Réunions de l’APGMV entre techniciens de la FAO et ceux de l’APGMV. Etaient présents :

APGMV:

  • M. Abakar Mahamat Zougoulou, Directeur Scientifique et Technique
  • Mme Aminata CORRERA, Chef de service Recherche d’Accompagnement et Développement ;
  • M. Marcelin SANOU, Chef de service Planification, Suivi & Evaluation et Gestion de l’information.

FAO:

Mme Nora BERRAHMOUNI, Département Forêts zones arides, leader du Programme FAO en appui à la Grande Muraille Verte ;

M. Yuji Niino, Responsable technique, Division Terres et Eaux/FAO.

Au menu des discussions, les questions soulevées par le Secrétaire Exécutif pour un accompagnement de la FAO et la nécessité de créer une meilleure synergie.

Le Directeur Scientifique et Technique et ses collaborateurs ont souhaité la bienvenue à la délégation de la FAO. Les attentes de l’APGMV ont été soulevées sur les questions relatives à une meilleure synergie des actions. L’APGMV entend mener des actions phares qui méritent d’être appuyées par les partenaires notamment la FAO sur l’audit diagnostic des OLD, le processus de mise en place de la Banque GMV Carbone, les Projets « Fermes Agricoles Communautaires Intégrées (FACI) » et le processus d’accréditation de l’APGMV au Fonds Vert. Le DST a expliqué à la délégation la teneur du sujet.

-    Pour l’audit diagnostic, il s’est agi pour l’APGMV de mener cette étude-cadre en vue de mieux renforcer les capacités des pays dans la connaissance de leurs ressources afin de mieux orienter les aménagements et les Projets et programmes de développement nationaux et transfrontaliers. Il ne s’agit pas de faire un inventaire des ressources mais un diagnostic stratégique pour permettre une meilleure  connaissance des opportunités endogènes de Développement dont recèle chaque terroirs et les stratégies de leur valorisation et d’optimisation des échelles de chaines de valeur, pour asseoir les piliers du développement economique local du terroir ou de l’espace communautaire. Ceci prend en compte en particulier, la caractérisation physique du tracé, la connaissance des potentialités inter et intra pays de la GMV en Capital naturel et services Eco systémiques associés sans perdre de vue les régimes juridiques et fonciers;

-    Pour la Banque GMV Carbone, le Directeur Scientifique et technique a expliqué que la nécessité de créer cette structure émane des orientations formulées par les Chefs d’Etat et de Gouvernement. Elle constitue un mécanisme devant permettre de générer à travers les mécanismes lies à la gestion climat, des ressources pour le financement des activités de la GMV. A cet effet, l’APGMV a diligenté une étude présentée au Comité Techniques des Experts et soumis au Conseil des Ministres lors de sa Session extraordinaire tenue le 7 février 2017 à Khartoum au Soudan. Le document produit a été amendé et nécessite une analyse plus approfondie sur certains aspects financiers, techniques et de gouvernance  indispensables à assurer la viabilité technique et financière souhaitée à la Banque GMV Carbone. La FAO pourrait étudier les voies et moyens pour aider à la concrétisation de ce processus ;

-    Le Projet de Ferme Agricole Communautaire Intégrée (FACI) a été présenté par Mme CORRERA tant dans son approche que dans sa mise en œuvre. Elle a expliqué que le projet a été mis en œuvre avec l’apport fait dans le cadre d’un démarrage par l’APGMV au profit de cinq (5) pays (Burkina Faso, Mali, Niger, Mauritanie et Tchad). Le PRODOC FACI a été transmis au niveau des Partenaires Financiers pour son financement.

-    Pour ce qui concerne l’accréditation au Fonds Vert Climat, le processus a été enclenché par l’APGMV. Vu l’expertise de la FAO, son accompagnement en vue de l’évolution de ce dossier est souhaité.

La délégation de la FAO s’est dite très satisfaite de la clarté des informations apportées et des besoins exprimés par l’APGMV. Elle s’est réjouie de l’intention du Secrétaire Exécutif à rendre une visite avec des Ministres de la GMV au Directeur Général de la FAO et l’engagement de l’APGMV dans le financement sur fonds propres pour le démarrage des FACI. Ceci permettrait de donner un cachet particulier à l’implication et à l’appui attendus de la FAO dans la mise en œuvre de la GMV.

Sur les questions techniques de mise en œuvre soulevées par l’APGMV,de bonnes perspectives de collaboration entre la FAO et l’APGMV sont très probables vu l’engagement des deux parties.

Il a été par ailleurs retenu par les deux Parties :

1.    la nécessité de travailler ensemble par le partage d’information et la capitalisation des expériences au regard de ce qui est fait et se fera par chacune des deux institutions;

2.    la perspective d’une formation conjointe APGMV/FAO sur les systèmes d’Informations Géographiques au profit des experts de la GMV. La FAO, compte tenu de son expérience dans le domaine de l’évaluation des forêts, de la pertinence de son outil Collect Earth dans le suivi mettra à disposition des formateurs pour la réalisation de cette activité qui entre dans le cadre du suivi des réalisations terrain et de l’occupation du sol (Végétation, agriculture et espace pastoral). Cette formation sera organisée dans le courant du second semestre 2017. Des Termes de Références seront élaborés par l’APGMV et soumis à la FAO ;

3.    Mme Nora s’engage à assurer en relation avec le Représentant résident de la FAO en Mauritanie le suivi nécessaire de la demande d’audience sollicitée par l’APGMV au niveau du siège, soumettre les sollicitations  aux Départements techniques concernés de la FAO et d’en informer l’APGMV.