French Arabic English
3ème Session Extraordinaire du Conseil des Ministres de l’APGMV : des résultats obtenus et des défis à affronter
 
Les Ministres en charge de l’environnement, de la foresterie et du développement durable des onze (11) pays membres de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte (APGMV) se sont réunis à Khartoum dans le cadre de la Session Extraordinaire de l'institution sous-régionale.
 
Khartoum, Nouakchott, le 11 février 2017 C’est aux confluents des deux Nil et dans l’auditorium du prestigieux Sudanese Standards and Metrology Organization qu’a eu lieu le 7 février l’ouverture des travaux de la 3ème Session Extraordinaire des Ministres de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte, sous la Haute présidence de Son Excellence Monsieur Bakrey Hassan Salih, 1er Vice-Président de la République du Soudan et de Son Excellence M. Amedi Camara, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable de la République Islamique de Mauritanie, Président du Conseil des Ministres de l’APGMV et dont le pays abrite le siège de l’Organisation.
 
 
unnamed4
 
C’était en présence des points focaux, Directeurs des Agences nationales de la Grande Muraille Verte, responsables des services environnementaux, leaders d’organisations de la société civile en charge des questions d’environnement ainsi que les représentants des partenaires techniques et financiers et d’organisations internationales ou continentales ayant l’environnement dans leurs portefeuilles et domaines de pratiques. Parmi ces invités stratégiques figurent notamment l’Union Africaine, à travers son Commissaire à l’Agriculture et à l'Economie rurale et le NEPAD, l’ONU-Environnement, le CILSS.
 
Les Ministres ont au cours de cette session examiné les documents essentiels de l’APGMV, préparés plus tôt par le Comité technique d’experts. Ces documents sont relatifs au Rapport d’activités technique 2016, le Plan d’action 2017, le Rapport d’exécution du Budget 2016, le Projet de budget 2017, les Rapports d’audit des exercices de 2011 à 2015, le projet d’établissement de la Banque GMV Carbone, pensé comme un instrument de mobilisation et de mise à disposition de ressources financières nouvelles au profit des communautés. Le Soudan pourrait abriter le siège de cette institution Africaine de financement innovant dont l’étude préliminaire de création a été menée par deux consultants soudanais.
 
Il ressort des documents que la première phase quinquennale 2011-2015 a connu, dans tous les Etats membres, un certain nombre de réalisations sur le terrain dont le reboisement, la mise en défens et la restauration de plusieurs milliers d'hectares de terres, la protection et la conservation des écosystèmes particuliers, la réhabilitation des ressources hydriques et la mise en œuvre d’activités génératrices de richesses. Toutefois et en dépit de ces résultats, les défis persistants à la mise en œuvre de l’Initiative de la GMV dans les Etats Membres demeurent la coordination, le suivi et la mobilisation des ressources au profit des activités s’inscrivant dans la Stratégie 2016-2020.
 
Le Soudan, ‘’marqueur témoin’’ de la mise en œuvre de la GMV
 
Dans son discours, le Secrétaire Exécutif de l’APGMV, le Pr Abdoulaye Dia a remercié le Gouvernement du Soudan pour ses appuis multiformes à la Grande Muraille Verte et a de ce fait rappelé l’accueil réservé par le Soudan à une rencontre similaire organisée en novembre 2011 et celle plus récente d’octobre 2015 portant sur la formation des experts sur la Grande Muraille Verte. Le Professeur Dia voit en cette hospitalité du Soudan le signe d’un ‘’marqueur témoin’’ de la voie tracée par les Chefs d’Etat et de Gouvernement qui ont créé l’Initiative de la Grande Muraille Verte.
 
Il a salué les actions menées sur le terrain par les différentes Agences nationales de la Grande Muraille Verte, concourant ainsi à l’atténuation des effets néfastes des changements climatiques sur les populations concernées. Pour le Professeur Dia, l’environnement est ‘’ le capital le plus précieux pour les populations ‘’ qu’il convient, selon lui, de préserver en vue d’assurer de meilleures conditions de vie aux générations futures. Et au Professeur de rappeler pour cela la maxime de ‘’quitter l’arbre à palabres et agir’’.
 
Prenant la parole, le 1er Vice-Président du Soudan qui avait à ses côtés le Ministre de l’Environnement, des Ressources Naturelles et du Développement Physique, le Dr Hassan Abdelgadir Hilal, a adressé ses remerciements aux différentes délégations ayant fait le déplacement de Khartoum, considerant cela comme le symbole de l'engagement des Etats et institutions qu'ils représentent. Le Général Bakrey Hassan Salih a donné la ferme promesse du Gouvernement du Soudan de déployer des efforts pour contribuer au succès de la Grande Muraille Verte.
 
unnamed2
 
 
Pour le Ministre Amedi Camara, Président du Conseil, ‘’l’Initiative de la Grande Muraille Verte est une réponse concrète dans la lutte contre les changements climatiques et conforme à l’Agenda 2063 de l’Union Africaine’’. Le Ministre Camara a rappelé la volonté politique des Chefs d’Etat et de Gouvernement, de prendre en compte les intérêts de leurs populations respectives en ces termes : ‘’ la mise en œuvre du Projet de la Grande Muraille Verte dans bon nombre de nos pays démontre que ce n’est pas une utopie, mais une réponse concrète pour la lutte contre le changement climatique, le développement local et la résilience de nos populations les plus vulnérables’’.
 
La Session extraordinaire des ministres avait été précédée la veille par une séance de plantation d’arbres à Omdurman, un site de la Grande Muraille Verte situé à 60 km de Khartoum. L’Initiative de la Grande Muraille Verte lancée en 2005 et coordonnée par l’APGMV, créée en juin 2010 sous la tutelle de l’Union Africaine, est un des projets phares de l’Afrique face au changement climatique. Elle vise à surmonter les effets néfastes de la désertification dans le Sahara et le Sahel. Elle regroupe dans l’ordre alphabétique les onze (11) pays suivants : Burkina Faso, Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Soudan, Tchad.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Copyright © 2017 Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte